Comment installer son poêle à bois ?

by admin
Comment installer son poêle à bois ?

Une fois que vous avez procédé à l’achat de votre poêle à bois, il faut bien sûr le ramener à la maison. Cette étape passée, il vous faut installer ce nouvel équipement. Selon que vous avez acheté votre poêle chez un revendeur, sur Internet ou sur une grande surface, l’installation vous sera faite ou pas. En effet, si votre poêle à bois a été pris chez un revendeur, vous n’aurez sûrement aucun intérêt à lire cet article.

Si par contre vous l’avez eu sur le Net ou sur une grande surface, cet article est le vôtre. Parce qu’en vous le procurant dans ces endroits, vous êtes obligé d’assurer vous-même l’installation de votre poêle à bois. Comment installer son poêle à bois ?

Ce dont vous aurez besoin

Pour l’installation de votre poêle à bois, vous aurez du poêle en question et d’un espace de dégagement suffisant. N’oublions pas la protection ininflammable à poser sur le sol, le bouclier thermique et le tuyau de poêle. Une cheminée et un système de ventilation sont aussi indispensables.

L’installation en elle-même

Une fois que l’idée de vous acheter un poêle à bois a germé dans votre tête, vous devriez lui trouver un emplacement. Cet équipement pèse souvent pas moins de 250 kilos. Il ne peut donc être posé n’importe où, et une fois qu’il l’est, il ne faut pas qu’il soit déplacé. Son emplacement futur est par conséquent très important ; choisissez la pièce où vous passez plus de temps. Aussi, celle-ci doit être isolée. La présence d’une cheminée dans les environs du poêle à bois est également indispensable.

Ces préalables enfin réglés, il vous faudra poser sur le sol, une couche de protection ; exactement à l’endroit où sera mis votre poêle. Cette protection peut être réalisée en béton, en carreaux de céramiques ou en briques. La protection sert en effet à protéger votre maison des risques d’incendie. Les braises et les étincelles ne tomberont pas directement sur le sol.

Par la suite, posez des boucliers thermiques aux murs. Cette protection est assez facile à réaliser. Il s’agit très souvent de plaques de métal.

Vous pouvez maintenant mettre votre poêle en place. Allez-y avec précaution, n’oubliez pas que son poids tourne autour de 250 kilos. Servez-vous au besoin d’un transpalette, d’un diable ou d’un charriot élévateur qui peut supporter de lourdes charges. Vous pourrez aussi vous munir de tubes de PVC pour le déplacement du poêle. Faites-vous aider par quelqu’un pour les petits ajustements.

à Consulter aussi : Mixeur plongeant : ce qu’il faut savoir

Connectez le conduit de cheminée à votre poêle à bois. Cette cheminée doit être efficace, car elle servira à évacuer aussi bien la fumée que les diverses particules au-dehors. Il peut s’agir d’un nouveau conduit, comme d’un ancien. Dans les deux cas, il doit forcément être isolé et fait en matériaux ininflammables.

Par ailleurs, veillez à ce que votre cheminée soit verticale et bien droite. Cette forme facilite le passage de la fumée. Si la cheminée comporte plusieurs coudes, vous imaginez bien que la fumée aura du mal à être évacuée. Tout simplement parce que la distance qu’elle a à parcourir est plus longue. Pour plus d’informations rendez-vous sur https://devis-poele.info/